Fête des voisins

Saviez-vous que la très populaire fête des voisins qu’on fête chaque année est une invention française ? Eh oui ! Cet événement qui rassemble les voisins au cours d’une soirée d’été a vu le jour dans le 17ème arrondissement de Paris en 1999. Depuis cette date, la fête des voisins n’a cessé de connaître du succès durant les années qui se sont succédé après sa création. Actuellement, cette manifestation provoque encore autant d’engouement chez les Français, mais aussi chez de nombreux voisins à travers le monde.  

La fête des voisins, les motivations de sa création

Également connue sous le terme d’« immeuble en fête », la fête des voisins a été créée dans le but de lutter contre l’individualisme et la solitude dans les grandes viles. Elle met en avant la solidarité et la convivialité entre les voisins partageant le même quartier, la même rue ou le même immeuble.

Cette célébration a comme ambition de rapprocher les voisins, à tisser des liens d’amitié entre eux, à susciter l’entraide. D’ailleurs, les bonnes relations de voisinage qu’on rencontre souvent dans les petits villages n’existent pas toujours dans les grandes villes. En effet, dans ces petits villages, les voisins se rencontrent souvent dans des mêmes endroits en raison de leur plus grande promiscuité. Ce qui n’est pas le cas dans les grandes villes dans lesquelles les voisins n’ont pas de pareilles occasions de se côtoyer souvent.

Pour la petite histoire, l’initiative de la création de l’immeuble en fête a comme origine un évènement tragique auquel a fait face son créateur, Atanase Périfan. Ce monsieur était alors un conseiller municipal du 17ème arrondissement parisien et en même temps dirigeant de l’association « Paris d’amis ». Il a été effaré après la découverte d’une femme âgée morte seule dans son appartement, dans l’arrondissement où il travaillait. L’autopsie a révélé que la vieille dame était morte depuis déjà  4 mois ! C’était pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise plus que le conseiller municipal Atanase Périfan a pris l’initiative de créer la fête des voisins,  un évènement très populaire qui renforce les liens de proximités entre voisins.

La fête des voisins, un évènement convivial haut en couleur

La fête des voisins est un évènement au cours duquel les voisins d’un même quartier, immeuble ou rue font connaissance et créent des liens d’amitié autour d’un repas ou d’un buffet.

À ses débuts en 1999, cette célébration avait rassemblé 800 immeubles dans le 17ème arrondissement, pour un total de 10.000 voisins. Durant les années qui ont suivies sa création, elle s’est étendue dans d’autres communes de France par le soutien de l’association des Maires de France et l’Union Social de l’Habitat. Depuis 2003, l’immeuble en fête a même été célébré en Belgique ainsi que dans de nombreuses villes européennes. On le baptisa alors « Neighbour’s Day ». À partir de 2006, cette fête s’éparpille dans les 5 continents et touchait une trentaine de pays.

Entre 2000 et 2009, la fête des voisins a été célébrée chaque année durant le dernier mardi du moi de main. De 2010 jusqu’à aujourd’hui, une nouvelle date de célébration a été fixée : le dernier vendredi du moi de mai de chaque année.

Pour cette année 2020, l’ «immeuble en fête », qui devait se dérouler le vendredi 29 mai sera décalé pour le 18 septembre prochain en raison de la pandémie du Covid-19.  Renommée « Fête des voisins solidaires », l’immeuble en fête de 2020 permettra de célébrer l’incroyable élan de générosité et de solidarité suscité par cette crise sanitaire. Elle est même prévue comme étant la célébration de la fin du confinement, une sorte de retrouvailles festive après cette crise sanitaire.

Pour le vendredi 29 mai, les Français sont invités à célébrer une « Fête des voisins aux balcons et fenêtres » dans le respect total des gestes arrière.